Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
Jean Christophe CHAMARD
27 février 2022
Signes de piste

Signes de piste

Quelle belle journée nous avons eu ce samedi. Un ciel bleu limpide, pas un nuage. Un petit vent qui faisait flotter fièrement notre drapeau. Nous étions tous bien contents d’être dehors.

Cette fois, c’est officiel, le camp de cet été réunira les groupes de Tours et Blois avec le notre, Tours à confirmé sa venu. Nous voici avec un bel effectif pour vivre de grandes aventures estivales. Les jeunes ont commencé à mettre par écrit leurs idées de thèmes, de jeux, d’activités, de cercle du feu ou de chants. Il y aura un temps pendant le week end d’avril pour mettre en commun les idées des autres groupes et choisir notre fil rouge. Chaque troupe se répartira les activités que les jeunes devront préparer avant le camp. Ce sont les éclaireurs qui vont élaborer et monter LEUR camp.

Comme prévu, nous avons finalement cuisiné ensemble. Au menu, brocolis au thon et à la crème avec du riz. Possibilité de rajouter du gruyère pour ceux qui voulaient. « Beuuuhhh, on est obligé les brocolis, c’est pas bon ». Ca c’est bizarre, si c’est pas bon, pourquoi il n’en reste pas ?? Ben finalement ce n’était pas si mauvais. Nous cuisiniers d’hier, Curtys et Tara, bravo à eux.

Moment de chants. Le chef avait pris beaucoup de chant en se disant qu’on pourra en passer sur le moment s’il y en a trop. Mais impossible de mette un chant de côté : « il est trop bien celui là !! » C’est confirmé, ils aiment chanter. Le cercle du feu a abordé la question de la bonne humeur. Et forcément en écho, celle de la mauvaise humeur, finalement plus facile à appréhender. Au final, nous avons dit que s’il est vrai qu’il existe une foule de raisons (bonnes?) d’être de mauvaise humeur, être au contraire de bonne humeur relevait d’un choix, d’un défi. Mais que pour relever ce défi et avoir la force d’être joyeux même dans de tristes situations, Dieu était là pour nous aider, la joie qu’il nous donne devenant notre force (Néhémie 8:10)

Après le CDF, nous sommes allés dans le bois de Rouillon pour une activité orientation, signes de piste. Chaque jeune avait une balise, il devait aller la fixer quelque par en forêt et indiquer sur le chemin la direction dans laquelle elle se trouvait et le nombre de pas pour y parvenir. Une fois la balise placée, tout le monde se regroupe pour ensuite partir à la recherche de toutes les autres balises. Aie !! Ca a été très compliqué. Heureusement que les balises se voyaient bien dans la forêts sans feuille parce que les indications au sol étaient soit absentes, soit illisible, soit fausses. Du coup un peu de frustration sur ce jeu car des balises sont restées introuvables (mention spéciale pour Adrien qui a placé sa balise à l’autre bout du bois. Ce garçon a de trop grandes jambes) mais au moins, tout le monde a bien compris comment indiquer les éléments au sol.

Nous sommes retournés au camp pour ranger nos affaires et prendre un très bon goûter préparé par Thaïs. Nous étions tous bien fatigués en rentrant car mine de rien, nous aurons marché une bonne partie de cette rencontre.

Rendez vous le 19 mars.

1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
CAMP INTERGROUPE BELVAULT 2022

CAMP INTERGROUPE BELVAULT 2022

Retour sur un camp scout exceptionnel à plusieurs niveaux.La première particularité du camp de...

Jean Christophe CHAMARD
27 septembre 2022
Week end inter groupe

Week end inter groupe

La préparation du camp de cet été est montée d’un cran avec le dernier week end vécu avec les...

Jean Christophe CHAMARD
10 avril 2022
En route pour le camp 2022

En route pour le camp 2022

Nous avons profité d’un temps plus clément pour cette sortie éclaireur.Nous sommes fin janvier...

Jean Christophe CHAMARD
30 janvier 2022
Mission abri réussie

Mission abri réussie

Nous voici de nouveau sur notre terrain en ce début d’année 2022.Cette rencontre était un peu...

Jean Christophe CHAMARD
8 janvier 2022
Objectif froissartage

Objectif froissartage

Il fallait du courage pour affronter le froid ce samedi mais nous étions là, fidèle au poste....

Jean Christophe CHAMARD
28 décembre 2021